Du côté des plantes

- Convolvulus cantabrica   – Splendide liseron à grosse fleur rose. Il est protégé au niveau régional. Il colonise les dalles basaltiques aux environs de la carrière. Espèce rare en Auvergne et menacée.

Liseron des Cantabriques

- Gagea villosa – Petite liliacée à fleur jaune s’épanouissant au mois de mars. Elle est protégée en France. Elle se développe dans les jardins et le cimetière sur des sols filtrants et peu végétalisés

Hébergement en Provence. Photo : L'argousier (Hypophae rhamonoides)

- Leucanthemum monspeliense – Marguerite méridionale à feuilles très découpées. Elle est présente ponctuellement sur les grandes falaises basaltiques (où il est dangereux d’aller l’observer !) et localement, ce qui est une originalité, sur les grèves des berges de l’Allier.

- Sempervivum tectorum L. subsp. Arvernense – Joubarbe, proche parente des joubarbes cultivées dans les jardins. Elle croît dans les anfractuosités ensoleillées des milieux basaltiques. Cette plante endémique du Massif central est bien représentée dans le Sud de l’Auvergne, en particulier dans la vallée de l’Allier

Fichier:Joubarbe d'Auvergne.JPG — Wikipédia

Les milieux les plus remarquables de Blassac ne sont pas les forêts (qui sont pour la plupart des boisements jeunes) mais les milieux hérités d’un usage agropastoral ancestral. Ce sont par exemple les prairies fauchées et/ou pâturées, les pelouses et les milieux rupestres.

  

 

Du côté des mousses

La commune de Blassac est particulièrement riche en mousses à affinités méridionales. Par exemple, quatre espèces remarquables sont décrites ci-dessous. Toutes 4 sont citées dans la liste rouge des bryophytes d’Auvergne (document officiel rassemblant toutes les espèces menacées sur un territoire donné).

- Grimmia crinita. Petite espèce grisâtre en boule, porteuse de nombreux poils transparents. Présente sur les murs du cimetière de Blassac. Colonise les vieilles plaques devenues poreuses de mortier à la chaux

Grimmia crinita

- Mannia fragrans. Espèce robuste à moitié enfouie dans la terre. Elle dégage une odeur caractéristique d’huile de Cèdre (par temps humide). Présente sur les pelouses rocheuses basaltiques. Présente sur le flanc Est du Pié rouge au lieu-dit « les Blanches »

Mannia fragrans (RN Dourbes) – Ardenne & Gaume ASBL

-Fabronia pusilla. Minuscule espèce formant un velours au pied des falaise basaltiques du ruisseau du Mas.

- Orthotrichum rogeri. Espèce qui pousse sur l’écorce des arbustes. Elle est protégée au niveau national et rare en France et dans le reste de l’Europe.

 

L'Ambroisie

Photo Ambroisie

L’Ambroisie est une plante herbacée vivace originaire d’Amérique du Nord. Elle a été introduite en France dans les années 1860 via des semences importées. C’est une plante rudérale pionnière qui se développe dans les milieux remaniés ou régulièrement retournés (carrières, milieux agricoles …), sur n’importe quel type de sol.

Cette espèce pose un problème sanitaire car elle est très allergène.

Sur la commune de Blassac on peut l'observer dans les parcelles cultivées a proximité de la carrière.

Toute observation doit être signalée à la mairie

Pour plus de renseignement se référer au site du FREDON http://ambroisie.fredon-aura.fr/

 

Le Raton laveur

Raton laveur

Le Raton laveur est présent en Auvergne depuis les années 60.

C'est un animal nocturne qu'on l'observe particulièrement en bordure des cours d'eau. C'est un omnivore opportuniste qui affectionne aussi bien les écrevisses, amphibiens, oiseaux, oeufs, poissons que les fruits et culture (maïs notamment).

On peut l'observer sur la commune de Blassac où il se reproduit. Il est peu farouche et s'approche volontiers des habitations et jardins où il vient chercher de la nourriture.

Cette espèce est classée dans les "nuisibles " et est donc chassable et piégeable

Plus d'informations sur la fiche de la DREAL Auvergne